Comment se rattraper quand on pense avoir loupé un entretien ?

Fotolia_40131889_XS

Vous venez de passer un entretien d'embauche. Ce poste, vous en êtes convaincu, est fait pour vous. Pourtant, vous avez ce sentiment désagréable d'être « passé à côté ». Sensation ou réalité ? Est-il trop tard ou peut-on encore rattraper la situation ?


Passer un entretien de recrutement, surtout si vous avez plusieurs personnes en face de vous, peut faire perdre tous ses moyens. La phrase du recruteur "On vous rappelera" est-elle un bon présage ? Est-il trop tard ou peut-on encore rattraper la situation ?

 

 

Entretien raté ou pas ?

 

La durée de l'entretien d'embauche varie de 20 minutes à 1h30. Le temps n'est pas un bon indicateur de réussite. Il peut durer 20 minutes parce que vous ne correspondez pas au profil recherché, tout comme cela peut être le signe que vous avez réussi et totalement convaincu votre interlocuteur.
Le meilleur indicateur reste votre ressenti. Avez-vous senti le recruteur intéressé par votre échange ? Avez-vous le sentiment d'être passé à côté de certaines questions posées ? Votre interlocuteur est-il revenu à plusieurs reprises sur la même question ?
Il peut parfois vous tendre une « perche » en vous demandant : « êtes-vous bien sûr » ?

 

Relancer le recruteur ou pas ?

 

Tout n'est pas toujours rattrapable. Par exemple, si vous avez ressenti une ambiance défavorable, on peut se demander l'intérêt de relancer votre candidature. Parfois, mieux vaut ne pas avoir été embauché, sous peine d'être en difficulté une fois en poste.
Pour le reste, si votre stress a joué en votre défaveur pendant l'échange, n'hésitez pas à faire suivre votre échange d'un appel ou d'un mail. Soyons clairs, rien ne sert de faire un mail de type « je vous remercie pour la qualité de notre échange… », si vous n'apportez pas d'éléments nouveaux au contenu de l'entretien.
En revanche, si vous n'avez pas été au bout de vos arguments ou si vous avez le sentiment de ne pas avoir suffisamment démontré votre motivation ou ne pas avoir donné satisfaction dans les réponses apportées, voyons ensemble comment procéder.


L'objectif : montrer que vous vous êtes interrogés et que vous apportez de nouveaux éléments à l'étude de votre candidature.

 

 


A Eviter :

- Ne pas revenir sur ce qui s'est « mal » déroulé et ne pas se justifier
- Se concentrer sur des éléments nouveaux à apporter
- Plus vite vous revenez sur ces éléments et plus cela a de chance de marquer votre interlocuteur
- Montrer que depuis l'échange, vous avez creusé l'information



 

Avez-vous les compétences ?

 

Vous êtes parvenu à montrer vos potentialités et vos atouts : mission accomplie. Toutefois, à l'issue de l'échange, un doute persiste. Il vous manque des compétences pour être opérationnel sur la totalité du poste.
On l'oublie souvent mais une fois rentré chez soi, plutôt que de ruminer, on peut prendre le temps de voir comment proposer une solution à l'entreprise. S'il s'agit d'un logiciel non maîtrisé, avez-vous pensé à aller sur la version d'essai sur Internet pour vous entrainer et ainsi mesurer votre capacité d'adaptation ?
Vous avez une compétence manquante sur le poste, quelles garanties pouvez-vous apporter à votre interlocuteur (temps d'apprentissage, évolution à moyen terme…) ?

Dernier point, une formation peut-elle être envisageable ?

 

Si toutefois vous êtes passés à côté de plusieurs entretiens de recrutement: dites vous que le prochain sera le bon !  Comme disent les Shadoks "Plus on échoue, plus on a de chances de réussir".

29/05/2018 par L'équipe éditoriale

Ces articles peuvent aussi vous intéresser

L'emploi serait menacé par des robots
01/11/2018 par L'équipe éditoriale
Etre efficace dans sa recherche d'emploi, être plus performant au travail, mais surtout éviter de …
01/11/2018 par L'équipe éditoriale