Les clés pour réussir son entretien téléphonique

shutterstock_386722606

L'objectif du recruteur à travers l'entretien téléphonique est la pré-sélection des candidats. Autrement dit, à partir du profil recherché et du poste à pourvoir, il cherche à vérifier les critères préalables comme la disponibilité du candidat, sa motivation, des éléments du parcours et la mobilité géographique.
Cet entretien préalable permet de valider la candidature avant l'entretien de recrutement physique.


Voyons ce qui peut se jouer dans un entretien téléphonique.


1. Soignez le ton de la voix

Au téléphone, on est plus sensible à la tonalité de la voix de son interlocuteur. On a en effet pas le retour des expressions comme en face à face par exemple.

Prendre soin d'adopter une voix dynamique vous permettra d'éviter l'écueil de donner le sentiment que vous manquez de motivation. Choisissez un lieu au calme pour mieux vous concentrer.

2. Gérer au mieux l'imprévu

Contrairement à un entretien physique, l'entretien téléphonique n'est pas forcément programmé. On ne peut donc pas forcément prévoir son arrivée. En revanche, on peut anticiper un certain nombre de points.
Mieux vaut donc éviter les situations gênantes comme répondre alors qu'on est en train de faire ses courses ou en voiture, ou pire si on vient de se réveiller. Dans ce cas, mieux vaut proposer de rappeler votre interlocuteur à un moment plus favorable, que vous décidez communément. Proposez une date proche.
Attention dans ce cas à bien noter le numéro, le nom de l'entreprise et du recruteur que vous avez en ligne, sous peine de moments un peu délicats.

3. Un mimimum de préparation est necessaire

Si votre rendez-vous téléphonique a été posé, pensez, comme pour tout entretien de recrutement, à vous préparer. Autrement dit, vous renseigner sur l'entreprise, sur le poste à pourvoir et sur le profil attendu.

Pour ceux d'entre vous qui sont actuellement en poste, anticipez la question de votre délai de préavis pour rompre votre contrat de travail. La question de la disponibilité est souvent posée pour déterminer la faisabilité de votre embauche.

De manière générale, ayez un tableau de suivi de vos candidatures pour pouvoir répondre rapidement à un recruteur sans paraître ne pas savoir de quoi il s'agit.

4. Posez des questions

Vous avez aussi la main sur des questions à poser à votre interlocuteur sur le poste à pourvoir et sur la suite du recrutement. Quelle est la prochaine étape ? Sous quel délai environ vous recontactera t-on ?

Quand on est convoqué en entretien d'embauche, on peut, dans l'émotion, oublier d'interroger et se retrouver à ne pas savoir qui nous recevra et sous quelle modalité (entretien de groupe, avec un responsable des ressources humaines, un opérationnel, mise en situation, ...).

Ah oui, dernier point, faites bien attention à vos messages de répondeur… Professionnel jusqu'au bout du répondeur !

 

Rassurez-vous, si vous avez le sentiment d'être passé à côté de votre entretien téléphonique, il est toujours possible de se rattraper.

26/10/2018 par L'équipe editoriale

Ces articles peuvent aussi vous intéresser

L'emploi serait menacé par des robots
01/11/2018 par L'équipe éditoriale
Etre efficace dans sa recherche d'emploi, être plus performant au travail, mais surtout éviter de …
01/11/2018 par L'équipe éditoriale