Recrutement : Se présenter rapidement et efficacement

rédiger

Faire bonne impression

Il faut savoir que le cerveau humain se fait une impression, bonne ou mauvaise, en moins de quelques secondes. Cet avis intuitif sera décisif dans le processus de recrutement. Pour mettre toutes les cartes de votre côté, dégagez une image professionnelle en lien avec le poste. Tout dépend donc du poste à pourvoir. Mieux vaut, dans tous les cas, miser sur une tenue neutre dans laquelle vous vous sentez à l’aise. Pas besoin d’un costume-cravate si vous ciblez un poste dans une start-up dans l’univers informatique par exemple.


Se joue ensuite la poignée de main ferme et le ton de la voix. Montrer de l’enthousiasme est important. Pour le ton de la voix, les études révèlent que plus votre voix est posée et claire, plus cela est favorable. Il faut en revanche bannir un ton monocorde et manquant de motivation.

 

Pour le reste : restez vous-même ! Si vous prenez un rôle qui ne vous ressemble pas, cela se ressentira.

 

Présenter son parcours 

Sélectionnez les informations qui servent votre candidature. A la question, "Parlez-moi de vous", vous pouvez suivre la trame suivante.

- Qui je suis : mon prénom et nom. Et non l’inverse ! (on retiendrait moins l’information).
- Ma fonction visée
- Mon expérience professionnelle
- Des exemples de réalisations particulièrement réussies et en lien avec le poste
- Mon projet aujourd’hui et ma motivation pour ce poste dans ce type d’entreprise

 

Des nuances !
Attention à ne pas décrire expérience par expérience, au risque d’un discours soporifique. Il faut voir la logique de votre parcours, la complémentarité de vos expériences et ce que cela apporte pour le poste visé. Un tri des informations est donc nécessaire !

 

Vous pouvez également parler du contexte dans lequel vous avez travaillé, donner des chiffres qui illustrent vos missions. Ne négligez pas d’évoquer ce qui vous anime, votre motivation. Le tout, en 3 minutes top chrono (5 minutes acceptées). Pourquoi ? Parce que c’est le temps suffisant pour convaincre !

 

Mettez en avant qui vous êtes

Le savoir-être fait vraiment la différence entre deux candidats. Pour cela, parlez de ce que vous retirez de vos expériences, des environnements de travail, de ce qui vous motive, des centres d’intérêts en lien avec le poste. Vos qualités personnelles peuvent aussi se refléter dans vos projets et missions menés.

 

Engager la suite à donner

Lors d’un entretien, vous pouvez par exemple demander sous quels délais la décision sera prise ? Pour un salon emploi, n’oubliez pas de laisser une carte professionnelle ou un CV et surtout de prendre les coordonnées de la personne rencontrée. Cela permet de la recontacter ultérieurement.

Soignez aussi bien la première impression donnée que la dernière laissée.

 

S’entraîner et laisser une place à l'improvisation

Quels sont les 3 points que vous souhaitez que votre interlocuteur retienne ?

Pas de secret, pour plus de fluidité, mieux vaut avoir des "bullets points" sur une feuille et avoir une idée du plan de sa présentation. En revanche, mieux vaut ne pas apprendre par cœur. Si jamais on vous interrompt, vous risquez de perdre le fil et par-là, vos moyens. Mais surtout, vous pourriez paraître impersonnel.

Sachez qu'on ne retiendra que 10 à 20% des informations transmises. Pour lutter contre ce biais, vous pouvez opter pour une répétition des informations importantes.

Une dernière astuce pour vous exercer. Utilisez la fonction Webcam de votre PC pour travailler votre présentation.

 

Pour finir, une idée essentielle, si vous êtes vous-mêmes et sûrs de ce qui vous intéresse dans ce poste, dans cette entreprise, même avec une poignée de main moite et une voix tremblotante, vous saurez témoigner votre motivation ! 

24/06/2019 par L'équipe éditoriale

Ces articles peuvent aussi vous intéresser

Vous êtes nombreux à rencontrer des difficultés en entretien
29/10/2019 par L'équipe éditoriale
Vous n'avez pas travaillé depuis 15 ans dans la même entreprise
29/10/2019 par L'équipe éditoriale